L’abbaye de Valmagne, des foudres dans l’église…

Eh oui, une surprise quand on rentre dans l’abbatiale, des foudres, ces immenses tonneaux, sont entreposés dans ce lieu transformé en chai après la révolution…
Mais la vigne était présente dès l’origine à l’abbaye Sainte-Marie de Valmagne, plantée par des moines bourguignons à l’origine du Clos-Vougeot, une référence ! Le domaine, propriété de la même famille depuis 1838, produit toujours aujourd’hui des vins de qualité.

Mais Valmagne, c’est bien d’autres surprises ! Celle de la découverte d’abord, car comme toutes les abbayes cisterciennes, elle reste cachée des regards et ne dévoile sa splendeur qu’en s’en approchant…

Fondée au 12ème siècle, l’abbaye a compté jusqu’à 300 moines, et la grandeur de son église abbatiale témoigne de sa richesse passée, ainsi que l’exceptionnelle fontaine-lavabo (il n’en reste que 2 en France) où paressent des carpes koïs, et où grimpe une vigne presque bicentenaire !

Je vous laisse découvrir en photos cette belle abbaye dont le cloître invite à une longue flânerie, bonne visite !